OPINION

Non, le 8 mars n’était pas la journée internationale de l’égocentrisme

Toutes les occasions sont bonnes pour prendre les réseaux sociaux en otage et se couvrir d’éloges.

Cela a dû en étonner plusieurs, mais le huitième jour du troisième mois de l’année est bien la journée internationale des droits des femmes et non de la beauté de la femme. Et non plus de la fête des mères, des grands-mères, des sœurs, des cousines ou de la voisine du palier.

Toutes les occasions sont bonnes pour prendre les réseaux sociaux en otage et se couvrir d’éloges en affichant sur la toile que « nous sommes des êtres exceptionnels » et que « nous avons affronté maintes épreuves » et surtout que nous sommes bien entourées, car nous ne côtoyons pas n’importe qui.

Est-ce un droit d’endosser le rôle d’un personnage ubuesque et de fanfaronner sur les réseaux sociaux ? Sûrement. Nous ne sommes pas au tribunal du goût, même si j’éprouve une désaffection à la montée en puissance du marketing de soi. Libres sont celles et ceux qui aiment étaler leur réussite personnelle en statut « public », bien qu’il me tente parfois de signaler certaines publications comme « spam/contenus indésirables ».

Dans cette société occidentale, il y a des droits non juridiques que l’on néglige trop souvent. Le droit de s’abstenir de toute superficialité, le droit de rester humble, le droit de se soucier de ce qui nous entoure, le droit de penser à autrui, le droit de donner inconditionnellement, ou encore le droit d’être authentique.

Selon votre géolocalisation, la date du 8 mars aura une signification différente. Si vous habitez en France, cette journée sera une occasion de conscientiser la population sur les injustices faites aux femmes. De même, cela pourrait être une journée propice pour établir un bilan afin d’évaluer l’absence ou non de progression. Par ailleurs, les luttes menées ne sont pas non plus similaires, elles varient selon les pays. Sur le territoire français, on va s’attaquer aux inégalités salariales, aux emplois sexistes ou encore, autre registre, combattre les violences conjugales.

Parallèlement, certaines féministes vont profiter de cette journée pour démystifier certains métiers comme la prostitution. Les femmes prises dans ce monde luttent pour « travailler » librement et en sécurité. Elles revendiquent le droit de posséder leur corps et de l’utiliser comme elles le souhaitent.

Sur d’autres terres occidentales, le 8 mars a une autre dimension. Il souligne simplement « la journée de la femme », un moment du calendrier où l’on se prête au jeu de donner le meilleur éloge à la gent féminine. Merci l’ONU !

Ainsi, parler de « journée de la femme » n’est pas erronée, cela va seulement dépendre de votre perception. Que représente le 8 mars pour vous ? Pour les publicistes nord-américains, c’est l’occasion d’alimenter les stéréotypes en diffusant des contenus très clichés, voire misogynes. Oui, formidable, célébrons cette journée avec des promotions sur la lessive ou la lingerie. On peut profiter d’une offre incroyable, une remise de 20 % sur la brosse de toilettes et la culotte en dentelle ! Évidemment, c’est bien connu qu’une femme n’est bonne qu’à effectuer les tâches ménagères et assouvir les désirs sexuels de son conjoint.

Pour d’autres, le 8 mars est un jour banal. Une journée additionnelle insignifiante où certaines femmes survivent dans des pays qui les privent de droits. Ces femmes payent au quotidien le prix d’être nées avec un système génétique possédant des chromosomes XX. Donc pour X raisons, celles-ci ne pourront bénéficier des mêmes droits que messieurs comme le droit de circuler librement, de s’éduquer, de travailler ou de choisir la manière de se vêtir.

C’est désolant, mais cela n’impacte pas le mode de vie de leurs voisines insensibles. Alors, mesdames les Nord-américaines, continuerez-vous de célébrer votre égo le 8 mars ?

VOIR AUSSI:

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :